contact@lecoconduweb.fr
07.56.89.45.24

Élaborer une Stratégie Social Media : ce qu’il faut retenir

Élaborer une Stratégie Social Media : ce qu’il faut retenir

Partagez

Facebook, Instagram, LinkedIn et les autres…

De nouveaux médias par le biais desquels une marque, une enseigne, une entreprise a la possibilité de communiquer.

Si le principe est acté, les pratiques restent parfois encore au mieux maladroites, au pire contre-productives.

Petit rappel des points à respecter :

1.      Définissez vos objectifs :

Dans quel but souhaitez-vous utiliser les réseaux sociaux? Surveiller votre e-réputation ? Générer du trafic vers votre site web ? Vous faire connaître ? Auprès de qui ? Et sur quel canal ? Faire l’économie de cette réflexion, c’est prendre le (très gros) risque de diluer votre communication au point de la rendre inaudible.

Pour rappel, une minute sur Internet, c’est 527 760 photos partagées sur Snapchat, 4 146 000 vidéos visionnées sur YouTube, 46 740 photos publiées sur Instagram (source : Domo 2017).

Il est primordial de savoir ce que vous voulez dire, à qui, et sur quel canal . 

2.      Attribuez les rôles :

Une simple question : avez-vous vu beaucoup de vidéos de chatons sur LinkedIn ? Pour ma part, deux depuis 2013. Avec une flopée de commentaires désapprobateurs. Les chatons ont fait les beaux jours de Facebook. Mais à moins d’une étude sur le marché des bébés animaux domestiques en France, en Europe ou à l’international, ils n’ont pas leur place sur un réseau social pro.

Pourquoi ? Parce que chaque réseau possède ses spécificités qu’il faut connaître afin d’y adapter votre message. Servez-vous d’Instagram pour communiquer visuellement. Créer du contenu à caractère informatif sur Twitter. Et postez une vidéo où vous êtes déguisé en chat sur Facebook (si si, ça marche toujours…)

3.      Surveillez la concurrence :

Ok. Elaborer une stratégie et tout le bazar, c’est bien beau,  mais quand on est artisan spécialisé dans l’étanchéité des toitures, concrètement, on fait comment ?

Concrètement, on regarde comment font les autres. On s’inspire. En trouvant des similitudes, on reprend certaines idées (pas bête la petite campagne publicitaire sur Facebook en fonction de la météo, surtout quand les orages ont fait des dégâts sur les toitures…). On les arrange. On les adapte. Les Stones ont biberonné au blues du Mississippi (Bo Didley, Chuck Berry pour ne citer qu’eux) tout en créant un son qui leur est propre. S’inspirer, ce n’est pas copier. 

4.      Ciblez votre clientèle

Prenons cet exemple : propriétaire d’un espace coworking, vous souhaitez profiter des réseaux sociaux pour vous offrir de la visibilité. Mais allez-vous vous adresser aux freelancers de la même manière qu’aux entreprises à la recherches de salles de réunion, pourtant tous deux clients de votre espace ?

« A vouloir toucher tout le monde, on ne touche personne ». D’où la nécessité de bien connaître sa ou ses cibles et le marketing propose une méthode qui a fait ses preuves : le persona. ll s’agit d’une personne fictive représentant un segment de votre clientèle. Le persona possède un prénom, un nom, des caractéristiques sociales, psychologiques. Plus vous affinez votre persona, mieux vous appréhendez ses problématiques. Et comprendre les besoins de votre cible, c’est pouvoir y répondre.

5.      Apportez votre plus-value

Au fait, pourquoi cliquer sur votre page plutôt qu’une autre ? Que vient-on y chercher ? Si vous avez réussi à cibler les besoins de votre audience, vous allez apporter votre expertise, vos préconisations. Et c’est précisément parce que vous répondrez à un désir, un besoin, voire parce que vous les anticipez, que vous serez reconnu. Demandez-vous toujours : quelle est ma plus-value ?

6.      Créez du contenu pertinent

Le contenu pertinent, c’est le contenu qui tend vers (per-teneo) les aspirations de votre audience. Bill Gates le soulignait déjà à la fin des années ’90. « Content is king ». Il ne s’agit pas ici de contenu promotionnel, lequel n’a pas vraiment sa place sur les réseaux, mais d’un contenu capable de susciter une émotion, de l’engagement. Les marques amorcent un dialogue avec leurs clients, lesquels attendent bien plus qu’une simple incitation à l’achat. On parle alors d’ « expérience ». Livres blancs, vidéos, tutos, articles de blogs, live chat, infographies, la palette des supports de contenus est riche et variée. Et ne perdez pas de vue que lorsque un contenu est bon, les clients ne s’y trompent pas.

7.      Entretenez la conversation

Dans Social Media, il y a… social. Une lapalissade, pourtant certaines marques ne conçoivent pas réellement de dialoguer avec leurs communautés. Culturellement, c’est un virage à 180° que certains groupes ont du mal à prendre : passer d’une communication verticale à une communication horizontale nécessite du temps. Quiconque s’est adressé aux fils Twitter des TER régionaux comprendra de quoi il en retourne…

Communiquer avec votre communauté, c’est établir un lien privilégié avec vos clients et obtenir un accès direct à votre e-réputation. C’est l’occasion de saisir et comprendre les attentes de vos clients et/ou de vos prospects. Donc ne vous en privez pas !

8.      Mesurez les résultats

Si on part du principe qu’on ne peut améliorer que ce que l’on mesure, il est pertinent de mettre en place un panel d’indicateurs qui permettent l’analyse et le retour de vos actions sur les réseaux.

De la quantité (nombre d’articles, de visuels, de posts) à la qualité (nombre de « likes », de commentaires, de partages) en passant par la popularité (nombre de followers, de fans,..), un tableau de bord vous permettra d’avoir une vue globale sur vos actions que vous corrigerez au regard des résultats.

Voilà les points essentiels pour élaborer une stratégie qui tienne la route. Ces quelques règles de bon sens sont adaptables à tous les secteurs d’activités. Et n’hésitez pas néanmoins à me contacter pour tout conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *